« T’es en couple avec un médecin… alors … »

Petit coup de gueule du jour: Depuis quelques temps, je me suis rendue compte de la superficialité des gens quant à la profession de mon compagnon.

A chaque fois que je réponds par « il est médecin » à la question « il fait quoi comme métier ton copain? »  Là, j’ai toujours droit à un regard complice limite « intéressé » ainsi qu’à des réflexions stupides du style:

« Hey bien, tu en as de la chance toi! Tu peux claquer du fric sans compter! »

« Alors toi, tu roules sur l’or maintenant! Tu es devenue une bourge! »

« Wow! Ca ne rigole plus! T’as pioché un bon numéro hein! »

tumblr_mpk4ifWira1ssbvp5o1_500

A chaque fois, ces réflexions à la con me font enrager! Merde quoi! Je ne suis pas une profiteuse, je n’ai pas choisi mon compagnon en fonction de son statut ou du contenu de son compte en banque.

Non mais, il faut m’expliquer là… Il n’y a qu’en se tapant un médecin ou un avocat qu’on est heureuse et qu’on vit « bien »? Et pourquoi cet amalgame à la con de « médecin » = « pognon »? Vous n’allez quand même pas me faire croire que les maçons, chauffagistes, entrepreneurs, … ne se font pas un paquet de fric eux aussi?!

2384

Certes, je vis avec un médecin mais moi aussi je travaille, moi aussi je ramène de l’argent à la maison et moi aussi j’ai une place importante! Je n’ai jamais été une folle-dingue de la dépense alors je ne vois pas pourquoi je le deviendrai du jour au lendemain. Et si je désire m’offrir quelque chose, je le ferai avec mon argent, celui que j’aurai gagné en bossant! Car, oui, mes parents m’ont inculqué la valeur de l’argent difficilement gagné. J’ai tout fait pour être la plus indépendante possible sans devoir leur demander d’aide financière, alors pourquoi le ferai-je avec quelqu’un d’autre?

Quant au bonheur, je ne vois pas en quoi être la femme d’un médecin me rendrait plus heureuse qu’être celle d’un enseignant ou d’un plombier. Cela signifierait-il que toutes les autres femmes seraient malheureuses de vivre avec leurs « pauvres » de maris? – Bande d’ingrates vénales! Vous vous battez pour avoir les mêmes droits que les hommes et dès qu’il y a du pognon en jeu, vous vous rétractez!

Encore une fois, les petits esprits font fort en frappant à coups de stéréotypes et d’idées reçues car vivre avec un médecin, c’est également partager la vie de quelqu’un qui passe la moitié de la sienne à l’hôpital, en consultations, ou de garde. Loin de là l’envie de me plaindre, car j’utilise ces moments d’absence pour faire des choses qui me font plaisir. Mais s’il vous plait, retirez-vous de la tête l’image du médecin qui roule en Audi, BMW ou Mercedes, qui joue au golf et part en vacances à St Tropez! Nous sommes deux bobos-écolos qui s’en tapent royalement du « paraître ».

Pour conclure, on a toujours dit que l’argent ne faisait pas le bonheur et j’en suis plus que convaincue.

938xaku0

Publicités